Santé mentale, psychologie du sport & bien être. Ce que le SNB vous propose. (07 mars 2017)

Depuis deux ans maintenant, nous avons mis en place avec Fatou Diop, Psychologue du sport et préparatrice mentale, une cellule d’aide, d’accompagnement et de soutien psychologique à destination des joueurs. Voilà en quelques mots comment celle-ci fonctionne.

Des échanges que nous avons régulièrement avec les autres syndicats mondiaux via la plateforme World Player Association, il est née une réflexion pour savoir ce que nous pouvions apporter aux joueurs en matière d’aide psychologique. C’est avec cette idée que nous avons construit ce partenariat avec Fatou Diop, elle même ancienne basketteuse professionnelle. Diplômée d’état et titulaire d’un master en psychologie clinique, Fatou nous explique comment elle met ses compétences au service des joueurs.

Voici son interview.


Comment percevoir l’aide psychologique pour un joueur ?

F.D : C’est très simple. Lorsque vous voulez améliorer vos performances ou gagner des matchs, le réflexe est de travailler sur le physique et la technique. Et bien le mental fonctionne de la même manière : vous devez musclez votre mental comme vous musclez votre physique. Contrairement à ce que l’on peut croire, demander de l’aide n’est pas une honte. Faire appel à un psychologue pour faire face à des obstacles est tout aussi normal que d’aller voir un médecin lorsque l’on est malade.

 


Pourquoi un partenariat avec le SNB ?

F.D : C’est avant tout car moi-même, je suis passée par ces moments difficiles durant ma carrière. Aujourd’hui, en tant que psychologue, je suis d’autant plus convaincue qu’il y un  besoin réel chez les joueurs mais qu’ils n’osent pas ou ne savent pas que l’on peut les aider. Le monde du sport mets une énorme pression sur les épaules des athlètes et parfois cette pression peut devenir difficile à gérer. Ce n’est pas parce que l’on est sportif de haut niveau et/ou professionnel que l’on est infaillible, que l’on ne peut pas être déstabilisé. Tout le monde peut rencontrer des difficultés et surtout tout le monde à le droit de demander un accompagnement.

 


Dans quels domaines pouvez-vous intervenir ?

F.D :  Faire appel à un psychologue, c’est vouloir avancer et progresser, c’est la première chose qu’il faut dire. Accepter de se faire aider est un cheminement mais je crois que le SNB comme moi voulions être sûrs que les joueurs aient une personne vers qui se tourner en cas de besoin.

Concernant les problématiques sur lesquelles nous pouvons travailler, elles sont multiples : confiance en soi, concentration, gestion du stress, retour de blessure, reconversion, gestion de l’échec, perte de poids, gestion des conflits, communication… Il n’y a pas de problématiques propres aux basketteurs mais tous ont la même envie : se sentir bien sur les terrains et en dehors.

 


Pourquoi la France est en retard ?

F.D :  C’est avant tout culturel de mon point de vue. En France, le psychologue est trop souvent en lien avec la « folie ». de mon point de vu, je travaille avec des personnes qui souhaite simplement atteindre leurs objectifs et être heureux. Le problème se trouve aussi du côté de clubs : on ne prend pas assez en compte l’impact du mental sur la performance. Ce n’est pas parce qu’on est sportif qu’on est un « surhomme » il y a plein d’exemples de joueurs qui ont décidé de parler pour briser ce silence qui est parfois lourd à porter, je pense à Raphael Poulain ou plus récemment la campagne que vient de produire le syndicat du rugby anglais avec la très belle campagne lift the weight.



Retrouvez l’interview directement sur le site du SNB

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s